La comptabilisation des achats de marchandises

En comptabilité générale, on appelle marchandises, les produits que l’entreprise achète pour les revendre en l’état, c’est-à-dire sans transformation.

comptabilité achat de marchandises

La comptabilisation des achats de marchandises concerne donc les activités de négoce. Il s’agit d’enregistrer les écritures comptables dans le journal d’achat afin de constater l’acquisition de marchandises dans le Grand livre. Cependant, il peut y avoir sur la facture d’achat des rabais, remises, ristournes ou encore des frais de port et même des droits de douane.

Tous ces frais ne se comptabilisent pas dans le même compte même s’ils ont trait directement avec l’achat de marchandises. Le compte d’achat de marchandises doit être clairement renseigné, car il joue un rôle essentiel dans votre compte de résultat. C’est lui qui détermine votre marge commerciale.

Tour d’horizon des règles comptables à connaitre et à appliquer pour une saisie parfaite et une compta au top !

Quel compte utiliser pour la comptabilisation de marchandises ?

Le compte d’achat de marchandises est le compte 607.

Dans le plan comptable, il fait partie de la classe 6 qui est la catégorie des achats. Il se distingue du 601 achats stockés-matières premières qui, lui est dédié aux activités où une transformation existe avant de proposer le produit final au consommateur.

Le compte 607 est associé avec le compte 6073 variation de stock de marchandises. Ce dernier n’enregistre que deux écritures comptables par an : le stock final en fin d’exercice et le stock initial en début d’exercice comptable.

Bien entendu, lorsque vous établissez une situation intermédiaire en cours d’exercice comptable, le stock final doit être constaté à la date de la situation. Ce compte est sollicité pour les écritures d’inventaire. La variation, c’est-à-dire la différence entre le stock initial et le stock final sur un même exercice comptable, vient impacter le compte 607 dans le compte de résultat.

Que doit-on comptabiliser dans le compte achat de marchandises ?

Le compte d’achat de marchandises ne doit recevoir… que des achats de marchandises. Plus clairement, cela signifie que votre facture d’achat doit être décortiquée pour que les enregistrements comptables reflètent la réalité de façon sincère et véritable.

Pour les entreprises assujetties à la TVA : la comptabilisation des achats HT

Pour les entreprises soumises à TVA, celles-ci doivent obligatoirement faire apparaître le montant de la TVA dans le compte 44566 TVA déductible sur autres biens et services. Je précise que le compte 607 reçoit, bien évidemment, le montant HT de l’achat.

Une facture d’achat de marchandises peut donc se décomposer comme suit et faire intervenir autant de comptes que nécessaire :

  • 607 achat de marchandises
  • 609 rabais, remises, ristournes
  • 624100 frais de port
  • 622000 frais de facturation
  • 44566 TVA déductible sur autres biens et services.

Vous l’aurez compris, le compte 607 achat de marchandise ne doit comporter QUE le montant HT des marchandises destinées à la revente sauf cas particulier des auto-entrepreneurs et entreprises non soumis à TVA.  

Le cas particulier de l’enregistrement des achats TTC pour les entreprises soumises à l’art 293B du CGI 

Les auto-entrepreneurs et certaines entreprises au Réel Simplifié ne sont pas soumis à TVA. Ils relèvent donc de l’Art 293B du CGI les dispensant des obligations de collecte et de déduction de la TVA.

Par conséquent, la comptabilisation des achats de marchandises se fait en TTC. Le compte 607 recevra le montant TTC des achats tout comme le compte 624100 qui sera imputé du montant TTC des frais de port.

Quelle est la contrepartie comptable de l’achat de marchandises ?

Pour équilibrer votre écriture comptable dans le journal des achats, vous allez passer une contrepartie. Là, il s’agit du compte 401 Fournisseurs. Il est vivement conseillé de faire des divisions du compte 401 en 401001, 401002… afin d’avoir un compte fournisseur dédié à chacun de vos fournisseurs. Certains logiciels comptables permettent une subdivision alphanumérique. Vous aurez donc, dans ce cas, des comptes fournisseurs avec un numéro de compte sous la forme 401FOURNI.

Même si vous payez directement votre facture, la contrepartie de l’achat de marchandises doit transiter par un compte fournisseur. Dans ce compte ne figure que le montant TTC de la facture. Il sera soldé par la suite par le compte de trésorerie avec lequel vous avez réglé (530000 caisse ou 512000 banque).

Pourquoi la saisie des achats de marchandises est importante ?

Comme tous les comptes de classe 6, l’achat de marchandises fait partie des constituants de votre compte de résultat.

En comptabilité analytique, c’est ce document comptable qui, en fin d’exercice, va vous donner des indications précises et précieuses sur la santé de votre entreprise pour l’année N. Une mauvaise utilisation des comptes (c’est à dire une mauvaise imputation) pourrait fournir une information comptable erronée.

L’achat de marchandises contribue à déterminer votre marge commerciale en venant en déduction des ventes nettes de l’année, c’est-à-dire de votre chiffre d’affaires. Cette marge commerciale vous donne plusieurs indications essentielles et vous permet de voir si vous avez bien négocié avec vos fournisseurs ou encore si votre marge est suffisante. Elle vous permet de faire les réajustements nécessaires pour l’année suivante.

De même, le compte 401 fournisseurs va venir grossir vos dettes dans votre bilan comptable. Là encore, vous récolterez des informations indispensables pour la gestion de votre trésorerie. Il sera alors temps de revoir les délais de règlement de vos fournisseurs et d’ajuster les encaissements de vos clients sur le nouvel exercice.

Comme vous le voyez, la comptabilisation des achats de marchandises n’est pas à prendre à la légère. Une bonne gestion de l’entreprise passe par son analyse. Son impact sur le compte de résultat et la liasse fiscale donne de nombreuses informations comptables. C’est pourquoi il est essentiel que vos factures d’achats soient comptabilisées rigoureusement.

Comment adapter l’enregistrement de plusieurs produits différents ?

Si vous vendez différents produits dans un seul et même commerce, vous avez sans doute envie de savoir celui qui marche, celui qui vous coûte cher ou encore celui qui ne vous rapporte rien, mais que vous devez conserver comme produit d’appel.

Une comptabilisation « en vrac » dans un seul compte 607 ne vous apportera donc pas l’analyse fine que vous recherchez.

Le PCG (Plan Comptable Général) autorise la création de subdivisions afin de suivre chaque produit qui vous intéresse. Ainsi en comptabilité, vous êtes autorisé à créer un 607001, 607002… et ce à l’infini.

Si vous avez des fournisseurs bien distincts pour chaque type de produit, la comptabilisation de ses factures sera assez simple. Par contre, si un même fournisseur vous facture différents produits ensemble, la comptabilisation de cette facture devient du travail d’orfèvre qui risque de vous demander un peu plus de temps. Mais les analyses comptables que vous pourrez en tirer valent le temps consacré à la saisie …

Quelle est l’écriture comptable type de l’achat de marchandises ?

Voici l’enregistrement comptable que vous pourriez saisir dans votre logiciel comptable dans votre journal des achats pour une facture comportant les mentions suivantes :

Date : 13/09/2017
Marchandises : 24 100 euros HT
Frais de port : 185 € HT
TVA à 20 % : 4 857 €

Date Compte Libellé Débit Crédit
19/09/2017 607000 Achat de marchandises 24 100,00  
19/09/2017 624100 Frais de port 185,00  
19/09/2017 445660 T.V.A. déductible 4 857,00  
19/09/2017 401000 Fournisseur   29 142,00

La TVA sur les marchandises peut être à 20 %, 10 % ou à 5.5 % selon la nature des biens que vous achetez. Comme pour les autres comptes évoqués ci-dessus, le PCG autorise la création de subdivisions du compte 44566 afin de créer des comptes spécifiques pour chaque taux de TVA.

A propos de l'auteur :

View Comments